Le LYSARC,
partenaire académique
de la recherche clinique
sur le lymphome

Moduler le système immunitaire pour traiter les patients atteints de lymphome folliculaire

17 septembre 2018,

Publication des résultats de l’étude clinique RELEVANCE conduite par le LYSA-LYSARC, dans le New England Journal of Medicine.

Pour les patients traités au début de la maladie pour un lymphome folliculaire (avec forte masse tumorale), RELEVANCE est la première étude d’envergure comparant à un traitement conventionnel par immunochimiothérapie, une nouvelle association de 2 médicaments reposant sur la modulation des fonctions du système immunitaire : le lenalidomide en prise orale et le rituximab en intraveineux (combinaison appelée aussi R²)

L’étude a été conduite dans 10 pays (France, Belgique, Australie, Canada, Allemagne, Italie, Japon, Portugal, Espagne et États-Unis) par la Lymphoma Study Association (LYSA) et le LYSARC, en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique Celgene et a été publiée jeudi 6 septembre dans le New England Journal of Medicine (NEJM)*.

Dans cette étude menée auprès de 1030 patients (dont 581 en France) atteints d’un lymphome folliculaire et âgés d’au moins 18 ans au moment du diagnostic, la moitié a reçu une immuno-chimiothérapie, l’autre moitié a eu la combinaison R². La durée de traitement était de 30 mois dans les 2 bras.

Avec un recul de maintenant 3 ans, les 2 bras de traitement ont une efficacité similaire si l’on en juge par les taux de réponse au traitement et par le pourcentage identique (77%) de patients chez qui la maladie n’a pas progressé.

* : F Morschhauser et al., RELEVANCE : Phase III Randomized Study of Lenalidomide Plus Rituximab (R2) Versus Rituximab Plus Chemotherapy Followed by Rituximab Maintenance in Patients with Previously Untreated Follicular Lymphoma, N Engl J Med 2018 ; Sep 6 ;379(10):934-947.

Téléchargez le communiqué de presse en intégralité (.pdf) !