Le LYSARC,
partenaire académique
de la recherche clinique
sur le lymphome

Ressources

Le LYSARC emploie ou finance actuellement environ 165 personnels hautement qualifiés représentant l’ensemble des métiers nécessaires à une recherche clinique autonome.

RessourcesLa plupart de formation au minimum scientifique (médecins, pharmaciens, biologistes) et issus principalement des secteurs académique, industriel et des services, leur activité est dédiée exclusivement au lymphome : management de projets, monitoring, data management, biostatistique, pharmacovigilance, affaires réglementaires, assurance qualité.

Le LYSARC contribue aussi, grâce à la qualification de ses personnels et à ses moyens matériels, en collaboration avec les experts du LYSA, au fonctionnement de plateformes d’essais cliniques de phases précoces, de pathologie, d’imagerie, et de biologie.

Le LYSARC utilise des outils « industriels » pour mener ses projets de recherche clinique, notamment :

  • Un logiciel de gestion du portefeuille de projets (Sciforma)
  • L’externalisation des données de ses études dans un data center (DCforDATA)
  • Des outils de digitalisation des données ou matériels sources : e-CRF (Clinsight), scanner de lames (TRIBVN), solution internet pour l’imagerie (Imagys)
  • Des applications informatiques de data management (Clinsight), biostatistique (SAS), pharmacovigilance (Safety-Easy)
  • Un outil propriétaire de gestion des essais cliniques (Archimed)
  • Un laboratoire d’anatomopathologie en propre, totalement équipé

Les moyens permettant au LYSARC de financer ces ressources proviennent majoritairement de contrats de partenariats industriels de recherche et de subventions publiques ou parapubliques. Les comptes du LYSARC, régulièrement audités, sont examinés par un cabinet d’expert-comptable et soumis annuellement à l’approbation de l’Assemblée Générale après avis du Commissaire aux Comptes.